Délégationde Drôme - Ardèche

Équipe du Lez

Café Sympa

Témoignage d’une participante au projet

« Quand l’idée du Café Sympa a germé, j’y ai tout de suite adhéré. »

Café Sympa

En effet nous connaissons tous des personnes seules qui attendent une visite improbable et qui [nous disent] : « personne ne vient jamais me voir ».

Alors, inverser ce phénomène et permettre à ces solitudes de sortir de chez elles pour retrouver, autour d’un café puis d’un repas, d’autres personnes isolées, n’était-ce pas redonner du sens à des vies, retrouver le goût du partage, le goût du construire ensemble ?

Pour moi c’était l’occasion de participer à une action sociale. En effet je conduis, je rencontre facilement des amis, je participe à de nombreuses activités et ma solitude (car il y a toujours un moment où il faut franchir le seuil de la maison vide) je l’assume, j’essaye de la dominer et d’en faire un élément positif.

J’ai donc abordé le Café Sympa comme un endroit où je pouvais apporter mon aide. Au fil des mois, des années maintenant, ma façon de voir a un peu changé.

Je me suis rendu compte que lorsque, pour une raison ou une autre, je ne pouvais participer au Café Sympa, j’en étais navrée et je ressentais une sorte de manque. Pourquoi ? Toutes ces personnes que j’ai pris l’habitude de côtoyer, toutes ces personnes si différentes de moi, dont les centres d’intérêt n’ont rien à voir avec les miens, sont pour moi les révélateurs d’une vie que je ne pouvais pas appréhender. Leurs combats avec le quotidien sont souvent admirables et leur solitude devant les difficultés matérielles bien réelle.

C’est ainsi que le Café Sympa est devenu pour moi, et pour beaucoup, un rayon de soleil au milieu de la morosité de la vie, grâce à la participation de chacun au plaisir de tous.

Merci à tous mes amis du Café Sympa.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne